L’incapacité de Google à lutter contre le Black-Hat

Si Matt Cutts n’était pas aussi occupé à compliquer la vie des référenceurs, il aurait sans doute pu faire une grande carrière dans le cinéma.

Le chef de l’équipe chargée de lutter contre le webspam chez Google aime en effet se mettre fréquemment en scène dans des vidéos s’adressant aux webmasters afin de leur fournir toutes sortes de conseils sur ce qu’il faut et ne pas faire en matière de SEO. On a d’ailleurs pris l’habitude d’en relayer sur le blog les meilleures, à l’image de celle dans laquelle il est revenu sur le fait que les +1 attribués à une page n’ont aucune influence sur leur positionnement dans les SERPs. Après, que l’on y croit ou pas, c’est une autre question. Mais il faut bien avouer que certains points qu’il aborde sont parfois intéressants.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire découvrir une autre de ces vidéos. Fraichement publiée sur YouTube, on y retrouve notre cher Matt Cutts qui, dans un énième monologue, avoue être surpris par le nombre de personnes qui ont continué de croire en 2012 que les techniques dites de Black-Hat pouvaient leur être bénéfiques. Bien qu’elle ne fasse pour sa part l’objet d’aucun conseil, cette vidéo méritait d’être partagée car elle est particulièrement révélatrice des difficultés que rencontre Google pour lutter contre les abus en référencement, et ce contrairement à ce qui est expliqué ici.

A lot of the times, black hat guys will use a particular technique, and when it looks like it’s reaching the end of its lifespan, they’ll package it up, they’ll sell it to you in an ebook, or they’ll sell it to you as a script package, or a recurring service, or a link network that you can subscribe to. And I’m like, I don’t get why people would believe this…

Certaines techniques considérées comme abusives par le moteur de recherche, notamment l’emploi de mots-clés dans les noms de domaine, continuent effectivement de porter leurs fruits. On pense également au Spamlinking qui, malgré la mise à jour Google Pingouin, profite toujours à beaucoup de référenceurs. De ce fait, il semblerait que les raisons de s’intéresser au Black-Hat soient plus nombreuses que ce que ne le laisse penser Matt Cutts !

Quelle que soit la couleur de votre chapeau, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous et pourquoi pas à faire part de votre ressenti en commentaire…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *